Quelle influence des plastiques sur les déchets? La réponse peut vous surprendre…

2ACR

Cet article, paru sur le site GreenBiz, pourra effectivement interpeller !

https://www.greenbiz.com/article/how-do-plastics-impact-waste-answer-might-surprise-you

En quelques mots, l’auteur Tony Kingsbury, (consultant au service des entreprises et des organisations pour l’amélioration de la durabilité de la chaîne d’approvisionnement des emballages, de leurs plastiques et de leurs produits chimiques) rappelle que le plastique est plus économe en ressources que ses matériaux concurrents. En d'autres termes, avec du plastique, il faut moins d'énergie et de matériaux, donc moins d’argent, pour répondre à la fonctionnalité recherchée pour un emballage ou un produit.

 Si cet effet est bien connu et la croissance très rapide de la consommation de plastiques une démonstration de ces qualités, il souligne une conséquence, qui n’est pas souvent mise en exergue : le découplage entre l’augmentation de la consommation et celle des déchets, explicité par l’article scientifique* "Rôle des plastiques dans le découplage des déchets solides municipaux et la croissance économique aux États-Unis". Dans cet article, des chercheurs du département de génie chimique du City College of New York ont exploré depuis 1960, les facteurs clés du développement des déchets solides municipaux et les liens avec les matériaux qui les composent.De par leur poids et leurs fonctionnalités, les plastiques ont contribué très largement à limiter la croissance des déchets !

 En synthèse,

  • Si pour le verre et le métal, les coûts liés à l'utilisation de l'énergie et des ressources sont plus élevés au départ que pour le papier et le plastique, le recyclage et la réutilisation du verre et du métal sont cependant souvent mieux organisés et ces matériaux plus facilement recyclables…
  • Mais interdire le plastique peut avoir des conséquences fortement indésirables sur d’autres domaines…

 Une nouvelle démonstration de l’intérêt des études d’impact et d’une pensée systémique globale !

Bonne lecture.

 * L'article est payant, mais n’hésitez pas à contacter les auteurs, si vous êtes intéressé !

Facebook