Actualités

Meilleurs voeux 2019

03/01/2019 - 2ACR

"Comprendre pour agir!" le nouvel axe de travail de 2ACR

L'année 2018 a été riche d’événements et de prises de position sur l’économie circulaire et plus spécifiquement pour la filière des plastiques. La publication de la stratégie plastique européenne le 16 janvier 2018, puis celle de la Feuille de Route Economie Circulaire (FREC) en France le 23 avril ont lancé la deuxième phase, après les travaux en ateliers et les diverses contributions.

Que ce soit au niveau français ou au niveau européen, l’économie circulaire et plus particulièrement « la nouvelle économie des plastiques » étaient attendues pour contribuer à réduire notre empreinte sur le climat et la planète, réduire notre consommation de ressources, développer les tissus industriels territoriaux…

Dans ce cadre, 2ACR a largement participé fin 2017 aux Ateliers de la FREC, tant territorial que plastique, et a transmis fin 2017 aux Ministères en charge les positions communes des industriels adhérents.

 Cependant, si une vraie prise de conscience a émergé, elle s’accompagne aujourd’hui d’un rejet des plastiques et même maintenant d’un rejet du recyclage des plastiques, sans compter les inquiétudes multiples sur le compostage des plastiques « biodégradables », sur les micro-plastiques dans l’eau comme dans le sol, au-delà des problèmes de pollution marine par les déchets plastiques…

Les publications scientifiques le disent : nous manquons de données, de méthodologies communes d’analyses partagées pour mesurer les effets (bénéfices comme risques) des produits que nous utilisons. Trop souvent, la fin de vie des produits n’est pas encore suffisamment incluse dans l’écoconception. Les bénéfices sociaux ne sont pas non plus pris en compte dans les analyses de cycle de vie. Il manque, des réflexions sur les retours sur investissements sociétaux, incluant toutes les dimensions du développement durable… Entre les scientifiques et le public, il semble manquer des passerelles pour comprendre, se comprendre et accepter la complexité.

 C’est pourquoi, dans ce climat actuel de méfiance, l’axe principal de travail de 2ACR en 2018 a été le développement et la diffusion de connaissances. 2ACR a donc mis en place de nouveaux outils pour développer l’économie circulaire des plastiques à destination des industriels, de la communauté éducative, des chercheurs et des institutionnels.

C’est aussi cet objectif que 2ACR a poursuivi en 2018 ses interventions et son implication dans les territoires (plus de 30) en disséminant une vision transversale des enjeux de la filière du recyclage des plastiques, des évolutions réglementaires et des opportunités potentielles, pour accompagner les mutations en cours. 

2ACR a aussi élargi son périmètre d’étude en 2018 à la filière des composites et a initié la thématique « recyclage chimique » en co-organisant avec Axelera la journée « contribution de la chimie au recyclage des plastiques » le 18 octobre 2018, rassemblant plus de 100 industriels. 

2ACR, outil modeste au service de tous, est là pour accompagner. Notre objectif est de partager, de faire percevoir les différents points de vue, les contraintes de chaque partie prenante… pour contribuer, en proposant une connaissance et un langage commun, à créer les bases nécessaires aux collaborations et au développement d’une économie plus circulaire des plastiques.

Aujourd’hui, notre credo reste le même : sans valorisation des bénéfices environnementaux et sociaux, les règles du jeu demeureront inchangées. Le saut dans cette nouvelle économie, associant croissance et frugalité reste à faire.

Faisons le vœu que l’année à venir sera celle de l’audace concertée, celle de la co-construction et aussi celle de l’humilité, car parmi les multiples initiatives et solutions qui seront à expérimenter ou à mettre en œuvre, il y en aura de grandes réussites, d’autres plus petites, toutes n’aboutiront pas.

Là aussi, changeons la perception. Nous avons besoin d’expérimenter et avons donc droit à l’échec.

Nous sommes persuadés que c’est ensemble, par des changements concertés, assumés et une vision industrielle responsable pour la France et l’Europe que nous y arriverons.

Avec tous nos souhaits d’une année 2019 épanouissante dans tous les domaines.

Michel Valache, Claire Dadou- Willmann & Arnaud Parenty

Facebook